Concert pour la commémoration de l’armistice de 14-18

Le 22 septembre 2018, les chorales Cantate en FA et Wienerissimo – Salon de Musique (Ahun), dirigées par Frantz Avril, ont uni leurs voix pour la commémoration de l’armistice de 14-18 et la célébration du « retour des tapissiers de la Grande Guerre », lors d’un concert donné dans l’amphithéâtre de la Cité de la Tapisserie.

Devant un public très nombreux et enthousiaste, les deux chorales ont célébré « le retour des tapissiers de la Grande Guerre ». Le concert avait lieu à l’occasion de la journée de commémoration du centenaire de l’Armistice du 11 Novembre 1918 organisée à Aubusson par l’Amicale Laïque.

Le public s’est volontiers invité dans la représentation, reprenant les paroles de certains chants connus comme La Madelon, les Roses de Picardie ou Kalinka et frappant fréquemment dans les mains, contribuant ainsi à faire de ce concert commémoratif un moment fort des évènements 2018 de Cantate en FA.

Le programme du concert commémoratif, sous la direction de Frantz Avril :

Cantate en FA a interprété à 4 voix des chants représentatifs des alliés engagés aux côtés de la France pendant le conflit. Chacun des chants a été replacé dans le contexte historique.

Canon de la Paix, F. Terral et texte de Romain Rolland Quand Madelon, L. Bousquet / C. Robert Au nom des enfants, chanson sur musique d’A. Dvorak Oh Shenandoah, traditionnel USA Signore delle cime, G. de Marzi Valse N°2, D. Chostakovitch Amazing Grace, air écossais avec la participation d’Alan Nicoll à la cornemuse

La chorale Wienerissimo-Le Salon de Musique, accompagné par Elisa Wiener au piano, a proposé des chants d’époque. Chantés par les soldats dans les tranchées ou au repos, certains ont été détournés de leur propos initial comme “Ma p’tite Mimi” (Mimi pour mitrailleuse) sur l’air de “Ma Tonkinoise” de Vincent Scotto.

Berceuse, Accolty, voix et piano, Frantz Avril Dans les tranchées de Lagny, musique de Vincent Scotto, It’s a long way to Tipperary, chant de l’armée Britanique Ma p’tite Mimi, musique de Vincent Scotto Roses de Picardie, Haydn Wood, paroles de Pierre d’Amor et harmonisée par J.B. Voinet

Les deux chorales à l’unisson ont notamment repris des chants du folklore russe et italien, et terminé le concert par une Marseillaise, partagée avec émotion par l’ensemble du public debout.

Polyushko polye (plaine, ma plaine), chant soviétique, accompagné par Elisa Wiener au piano Kalinka, folklore russe Bella Ciao, chants des partisans italiens La Marseillaise, Rouget de Lisle accompagné par Elisa Wiener au piano